Symphonie en ut majeur / L'Arlésienne, de Sir John Eliot Gardiner en écoute gratuite et illimitée

Symphonie en ut majeur / L'Arlésienne, playlist de 14 pistes

Écouter
Symphonie en ut majeur / L'Arlésienne
 Ajouter
à la playlist
 Pochette Symphonie en ut majeur / L'Arlésienne 
    1. 1 Écouter Ajouter Symphonie En Ut Majeur: I. Allegro Vivo 10:52 
    2. 2 Écouter Ajouter Symphonie En Ut Majeur: Ii. Adagio 9:21 
    3. 3 Écouter Ajouter Symphonie En Ut Majeur: Iii. Allegro 6:30 
    4. 4 Écouter Ajouter Symphonie En Ut Majeur: Iv. Vivace 9:04 
    5. 5 Écouter Ajouter L'arlésienne No.1: Prélude 6:07 
    6. 6 Écouter Ajouter L'arlésienne No.7: Pastorale 2:07 
    7. 7 L'arlésienne No.12: Mélodrame 0:47 
    8. 8 L'arlésienne No.14: Maestoso 2:50 
    9. 9 L'arlésienne No.16: Menuet 2:38 
    10. 10 L'arlésienne No.22: Mélodrame 2:07 
    11. 11 L'arlésienne No.16B: Carillon 1:14 
    12. 12 L'arlésienne No.17: Mélodrame 4:44 
    13. 13 L'arlésienne No.23: Mélodrame 1:35 
    14. 14 L'arlésienne No.19: Farandole 1:55 
Pochette Symphonie en ut majeur / L'Arlésienne
© Sir John Eliot Gardiner

Informations

  • Durée (hors bonus) : 61:51
  • Type : Album
  • 1ère sortie :
  • Région : États-Unis
  • Statut : Officiel
  • Label : Erato
  • Langue principale : anglais
Sir John Eliot Gardiner
drapeau Royaume-Uni n°787
Écouter les
10 plus grand tubes
Ajouter
à la playlist
  1. King Arthur: Die Frost-Szene
  2. Die Jahreszeiten: Der Winter
  3. Magnificat, Bwv 243: Xi. Coro "sicut Locutus Est"
  4. Magnificat, Bwv 243: Vi. Aria (Duetto) (Alto, Tenor) "et Misericordia"
  5. Le Nozze Di Figaro, K. 492: Act I, Scene Viii. No. 10 Aria "non Più Andrai, Farfallone Amoroso" (Figaro)
  6. Magnificat, Bwv 243: X. Aria (Terzetto) (Sopranos I & Ii, Alto) "suscepit Israel"
  7. Magnificat, Bwv 243: Ix. Aria (Alto) "esurientes Implevit Bonis"
  8. Le Nozze Di Figaro, K. 492: Overture
  9. Le Nozze Di Figaro: Atto Iv: Aria: “Deh Vieni, Non Tardar” (Susanna)
  10. Christmas Oratorio, Bwv 248: Part I, No. 1 Chorus: »Jauchzet, Frohlocket, Auf, Preiset Die Tage«